RechercheRECHERCHE | PAGE EXTERNE | INSTANCE APP GDC EXT.
Recherche Vous pouvez également saisir ou scanner un code-barres afin de trouver un titre


Publicité/Liens sponsorisés

Le topic généraliste du cinéma

Ici on parle de tout, on se présente également. Cet espace est réservé aux membres enregistrés.

Modérateurs : vivaldi21, bluraydefectueux

Règles du forum
Il est préférable d'éviter les sujets sensibles (religion, politique) sont proscrits les sujets portant sur les techniques de piratage des œuvres. L'Espace détente (bar) est un espace où la convivialité doit être l'objectif principal.
Avatar du membre
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 19943
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par bluraydefectueux »

Je m'en rappelle vaguement, ça ne m'a pas laissé un gros souvenir.
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!

Re: Le topic généraliste du cinéma

Publicité

Publicité/Liens sponsorisés
 

Avatar du membre
rodi
Messages : 1632
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par rodi »

Bonjour,

The Amityville Horror 1979 revient en BR UHD region free : https://www.blu-ray.com/movies/The-Amit ... #Packaging

Carrie sort également en BR UHD : https://www.amazon.com/Carrie-Limited-S ... d=&amp&sr=
Avatar du membre
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 19943
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par bluraydefectueux »

Bonjour, merci à vous. Des films cultes.
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!
Avatar du membre
rodi
Messages : 1632
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par rodi »

Bonjour,

Le site HD numérique.com a testé le BR UHD de Vendredi 13 : https://www.hdnumerique.com/dossiers/10 ... di-13.html
Qualité Vidéo

Slasher iconique signé Sean S. Cunningham, Vendredi 13 (1980) a été tourné sous budget restreint et en 35mm. Le tout à l'aide de caméras Panavision Panaflex. Une remasterisation en 4K Dolby Vision a été supervisée en cette année 2022. Le film vient de débarquer pour la première fois en 4K Ultra HD Blu-ray avec cette édition USA signée Paramount. Vendredi 13 (1980) est restitué au ratio 1.85 avec une compression HEVC et du Dolby Vision.

En France, la précédente édition Blu-ray (ratio 1.78) date de 2009. Le film respecte un cadrage identique mais cette fois-ci avec l'apposition de fines bandes-noires pour respecter scrupuleusement le ratio 1.85. On perd donc légèrement en portion d'images. Malgré tout, l'apport de définition vient fournir une honorable compensation. On reste évidemment dans l'ambiance d'un slasher à petit budget avec de nombreuses imperfections et défauts de mise au point. Mais l'apport de finesse reste très appréciable dans sa globalité. Particulièrement sur les gros plans des jeunes acteurs. Le grain 35mm est restitué aussi de façon fidèle.

L'étalonnage des couleurs Dolby Vision introduit des nouveautés plus discutables. En tout cas, le rendu des séquences nocturnes, aux lumières brutes, est plus sombre qu'autrefois avec des zones d'ombres plus enterrées et plus difficiles à discerner. La scène inaugurale avec le meurtre de Barry et Claudette en 1958 illustre d'emblée cette observation. On a relevé également des blancs anormalement jaunâtres sur certains plans (le quai sur le lac) et quelques hautes lumières clippées malgré l'exploitation d'une plage dynamique bien plus étendue (une moyenne de pics lumineux mesurée à 992 nits, ce qui est étonnamment plus élevé que la moyenne des éditions ici testées). Parmi les bonnes nouvelles (car il y en a aussi), on retrouve des teintes chair globalement plus harmonieuses et à la clarté réhaussée. Et les séquences en extérieur jour au camp Crystal Lake, avec ces contrastes corrigés et couleurs plus vives, sont pour la plupart vraiment remarquables.


En HDR10, le niveau de luminosité du pixel le plus lumineux de l'ensemble du flux (MaxCLL) s'élève 1628 nits. Une valeur moyenne des pics de luminosité a été mesurée à 992 nits. De même, sur la globalité du long-métrage, 86.63% des plans sont composés de hautes lumières (avec une médiane mesurée à 283 nits). Concernant la compression vidéo HEVC, le bitrate moyen a été mesuré à 57905 et 64489 kbps (avec surcouche Dolby Vision).
Avatar du membre
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 19943
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par bluraydefectueux »

Bonsoir, merci à vous pour le partage de ce test.
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!
Avatar du membre
rodi
Messages : 1632
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par rodi »

Avatar du membre
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 19943
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par bluraydefectueux »

ça fait une belle palanquée !

Je ne sais plus si on l'avait déjà évoqué mais y aussi "Pulp Fiction" qui sort en décembre dans le format.
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!
Avatar du membre
rodi
Messages : 1632
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par rodi »

Bonsoir,
ça fait une belle palanquée !
Halloween oblige, il y a beaucoup de films d'horreur : saviez-vous que Rob Zombie a réalisé un nouveau film The Munsters ?

https://www.blu-ray.com/movies/The-Muns ... ay/320602/

Avatar du membre
rodi
Messages : 1632
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par rodi »

Bonsoir,

Le site Homecinema.fr a testé le caisson de basse Definitive Technology Descend DN12 : https://www.homecinema-fr.com/test-hcfr ... nd-dn12/4/
En Home-cinéma

il est nécessaire de pousser le volume au maximum et là, ce caisson place le grave là où il faut, il soutient efficacement les bandes sonores.

La fusion avec mes colonnes est parfaite et totalement inaudible.

L’instrumentation et les effets spéciaux sont reproduits avec rapidité et propreté, sans aucun trainage ni distorsion.

Ce caisson n’en fait jamais trop.

Il est très juste et c’est là mon avis là son principal défaut : il ne conviendra pas au amoureux d’infra graves hyper démonstratif.

Ce constat a été confirmé lorsque j’ai amené le caisson au testeur suivant (Fafa) où j’ai pu brièvement comparer ce caisson à son SVS SB-16 Ultra (qui entre parenthèse a le même encombrement que ce DN12).

Dans ce nouveau contexte (salle dédié plus petite) et en comparaison directe, ce caisson n’a pas démérité devant le SVS qui notons-le est pourtant 3 fois plus cher. Cyril_Poupafaya
HCFR – Septembre 2022


Conclusion

Ce caison Definitive Technology DN12 se sera vaillamment battu.

Face à 2 adversaires réellement plus chers que lui, il aura maintenu la tête haute en proposant de la puissance et du physique en Home Cinema et de la précision en Hi-Fi.

Face à son 3ème adversaire, le combat aura été très rapide en sa faveur.

Si ces 3 matchs se sont montrés déséquilibrés, ils sont pourtant très intéressants et permettent bien de définir les qualités du DN12 à savoir son rapport qualité-prix qui est excellent.

Il se montre vraiment supérieur au petit caisson Dali, certes moitié moins cher. Mais cela ne représente qu’un écart finalement assez modique : 500€.

A l’inverse, face à des caissons qui font 3 fois son prix, le DN12 a dû s’incliner mais avec un sacré panache… et là l’écart est de 2000€ !

Ainsi, la somme nécessaire à débourser pour avoir mieux est très élevée.

A l’inverse, l’économie réalisée pour avoir moins bien est assez faible.

Aussi, si on n’a pas de contrainte de place ou d’exigences particulières quant à l’esthétique, ce caisson Definitive Technology Descend DN12 sera un puissant allié pour vos soirées musiques et cinémas.



François_Fafa
HCFR – Septembre 2022
Avatar du membre
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 19943
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par bluraydefectueux »

Bonjour, merci à vous pour ces partages de tests.
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!

Retourner vers « l'Espace détente Bluraydefectueux.com »