RechercheRECHERCHE | PAGE EXTERNE | INSTANCE APP GDC EXT.
Recherche Vous pouvez également saisir ou scanner un code-barres afin de trouver un titre


Publicité/Liens sponsorisés

Le topic généraliste du cinéma

Ici on parle de tout, on se présente également. Cet espace est réservé aux membres enregistrés.

Modérateurs : vivaldi21, bluraydefectueux

Règles du forum
Il est préférable d'éviter les sujets sensibles (religion, politique) sont proscrits les sujets portant sur les techniques de piratage des œuvres. L'Espace détente (bar) est un espace où la convivialité doit être l'objectif principal.
Avatar du membre
Clyde
Messages : 2371
Enregistré le : mar. 23 févr. 2021 14:11

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par Clyde »

Vu par Twitter ! :D
Clignotant à droite Clyde ! :roll:

Re: Le topic généraliste du cinéma

Publicité

Publicité/Liens sponsorisés
 

Avatar du membre
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 19943
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par bluraydefectueux »

je le savais ! :)
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!
Avatar du membre
rodi
Messages : 1632
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par rodi »

Bonjour,
Merci pour l'article : on souhaite que les BR 8k arrivent un jour

Concernant les BR UHD, le premier film Vendredi 13 est sorti en BR UHD https://www.blu-ray.com/movies/Friday-t ... 56/#Review
It's hard to imagine any Friday the 13th fans, or just film fans in general, being disappointed with how his Horror icon has translated to the UHD format. Paramount's 2160p/Doby Vision UHD presentation is an absolute treat. The picture quality is a resounding step forward from the studio's previous issue, which looked tremendous but here is brought to a whole new level of excellence. Here, the filmic roots are in full evidence, featuring a pleasing grain aesthetic which rarely spikes in intensity but rather maintains attractive stability. The image is sharp and revealing, clearly bringing out the most to be found both in broad daylight and in the chocking, suffocating darkness that defines much of the film after its opening act. Clarity of trees, vegetation, wooden cabins, clothes, and faces rates very highly for complexity and overall visibility.

The Dolby Vision color grading makes a big difference, too: nothing transformative, but there is certainly an added sense of accuracy and stability here, missing even from the latest Blu-ray. The yellow counselor shirts from the opening segment are rendered more faithfully, with a bolder and more naturally appealing shade. Bright outdoor shots, such as when Annie is making her way to the camp in bright daylight early in the film, look marvelous. These colors offer the viewer a brand-new perspective on the film as the boldest, brightest, and deepest shades ever experienced for this film. Of course, much of the movie takes place at night, and the UHD does not struggle to bring out the best of blacks and low light scenes. One of the only real issues one might have is the occasional evidence of black crush, such as during the first establishing shot in the film. Most blacks, however, are just pure and deep and mood-heightening. On the other end, the white opening titles leap off the screen with an incredible sense of newfound brightness and accuracy. Fans are going to be in for a treat with this one.
Avatar du membre
rodi
Messages : 1632
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par rodi »

Bonjour,

Cet amplificateur HC Trinnov sort de l'ordinaire : https://www.homecinema-fr.com/test-hcfr ... 16-canaux/



<< CONCLUSION DE RÉGIS_TRANSEUROPEXPRESS
Trinnov a sorti un ampli extraordinaire, parfaitement assorti aux préamplificateurs Altitude, qui saura apporter sa fougue et sa cohérence à une installation home-cinéma, tout en offrant des performances excellentes en HIFI.

De la musique de chambre au décollage d’Apollo 13, il saura tout faire avec la même qualité.

À noter qu’à ce niveau de qualité, tout le reste de la chaîne (y compris la salle) devra être à la hauteur.

S’il vous reste des canaux, que vous avez des HP exigeants ou des subs passifs, le mode bridgé vous apportera sans doute le graal en ce qui concerne l’ampleur et l’étendue du registre grave et extrême grave.

Mais attention, ce mode a besoin de bons mixages et d’un registre grave qui ne soit pas gonflé artificiellement en amont.

On a donc bien avec l’Amplitude 16 un appareil qui peut répondre à presque toutes les situations en HC et qui ne faiblira devant aucune tâche.

Il peut magnifier les musiques et les bandes sons et en tirer ce que vous n’avez jamais entendu.

Et je ne vous dirai pas « j’ai vu avec regret repartir ce magnifique ampli », car cela fait quelques semaines que je tourne avec son remplaçant et merci à Trinnov (Alexandre surtout) de ne pas m’avoir laissé en manque !>>
Avatar du membre
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 19943
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par bluraydefectueux »

Bonjour, 10K€ quand même !
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!
Avatar du membre
rodi
Messages : 1632
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par rodi »

Bonjour,

PP Garcia donne son impression sur le film Avatar en 4K :



Bonjour, 10K€ quand même !
Le prix est élevé mais il va falloir très chanceux pour en trouver un d'occasion
Avatar du membre
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 19943
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par bluraydefectueux »

Bonsoir, merci à vous. Avatar j'avais bien aimé mais sans plus, c'est pas moi qui irai courir après la version 4K !
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!
Avatar du membre
rodi
Messages : 1632
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par rodi »

Bonjour,

Le site HDnumerique.com a testé le BR UHD de Poltergeist : https://www.hdnumerique.com/dossiers/10 ... geist.html
Qualité Vidéo

Grand classique des années 80, Poltergeist (1982) a été tourné en 35mm à l'aide de caméras Ultracam 35. Des optiques anamorphiques JDC XTal Xpress ont été exploitées et marquent fortement l'identité de l'oeuvre de Tobe Hooper. La première édition Blu-ray, à compression VC-1, date de 2008. Pour son 40ème anniversaire en 2022, une remasterisation 4K a été supervisée avec un nouvel étalonnage HDR. Il est question d'une présentation en HDR10.

Ce nouveau transfert devrait sans difficulté combler les attentes des Home-Cinéphiles. Il faut noter tout de même un léger recadrage effectué avec une géométrie quelque peu différente. Elle se traduit par un étirement horizontal et la perte d'une petite portion d'image sur le flanc latéral gauche. Poltergeist (1982) a toujours été porté par une forte identité anamorphique. Ce film conserve beaucoup de personnalité avec de splendides lens-flares et de subtiles déformations optiques. Les visages reprennent néanmoins une forme plus homogène et le nettoyage effectué fait du bien à l'ensemble. Plus de poussière et autres pétouilles dérangeantes. On repart sur des bases plus saines. Sur d'autres registres, cette présentation est merveilleuse en tout point. L'apport de définition est pleinement palpable sur la quasi totalité du long-métrage. Le Blu-ray n'était pas détestable. Mais le film est habillé désormais d'une fine couche de grain 35mm très plaisante. Bien plus fine et homogène que sur le précédent Blu-ray en tout cas. Et les détails affinés dans toute la maison des Freeling et en extérieur dans le quartier permettent d'illustrer toute la souveraineté du format 35mm d'époque.

Le nouvel étalonnage des couleurs participe à cette redécouverte avec des contrastes à la fois rééquilibrés et renforcés. Il n'y a pas eu de virage radical entrepris ou qui transforme totalement les anciennes propositions. C'est plutôt rassurant. Les petites dérives et reflets magentas apparents sur le précédent transfert ont toutefois été corrigés et supprimés. Les blancs sont un peu plus chauds qu'autrefois. Et le film tire surtout profit de cette plage dynamique étendue avec des effets de lumières et reflets spectraux qui se détachent à merveille. Et plus de minutie sur les lueurs et lumières stroboscopiques aussi. La présence de quelques pics enregistrés au-delà des 1000 nits et cette moyenne de pics mesurée par nos soins à 505 nits confortent nos très bonnes impressions à l'écran.


En HDR10, le niveau de luminosité du pixel le plus lumineux de l'ensemble du flux (MaxCLL) s'élève un solide 1392 nits. Une valeur moyenne des pics de luminosité a été mesurée à 505 nits. De même, sur la globalité du long-métrage, 91.77% des plans sont composés de hautes lumières (avec une médiane mesurée à 166 nits). Concernant la compression vidéo HEVC, le bitrate moyen a été mesuré à 58901 kbps.
Avatar du membre
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 19943
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par bluraydefectueux »

Bonsoir, je l'ai vu en magasin, mais je ne l'ai pas pris faut faire des choix !
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!
Avatar du membre
Sypnos
Messages : 1790
Enregistré le : mer. 20 sept. 2017 21:22

Re: Le topic généraliste du cinéma

Message par Sypnos »

bluraydefectueux a écrit : dim. 25 sept. 2022 19:50 Bonsoir, je l'ai vu en magasin, mais je ne l'ai pas pris faut faire des choix !
Pour moi le choix était vite fait c'est tout simplement l'un de mes 10 films préférés.
"Ma vie, mes lectures, tout ce qui me concerne tourne autour du cinéma.
Donc pour moi, le cinéma c’est la vie et vice-versa."
- Sergio Leone

Retourner vers « l'Espace détente Bluraydefectueux.com »