RechercheRECHERCHE | PAGE EXTERNE | INSTANCE APP GDC EXT.
Recherche Vous pouvez également saisir ou scanner un code-barres afin de trouver un titre


Masquer (Hide)/Afficher (Show) NEWS FEED
ACTUELLEMENT (CURRENTLY)

NEWSFEED
Nous sommes le sam. 18 sept. 2021 16:43

Articles récents du blog
Messages récents du forum



Tendance mensuelle des recherches (Ext.):

Publicité/Liens sponsorisés

Le topic généraliste du cinéma

Ici on parle de tout, on se présente également. Cet espace est réservé aux membres enregistrés.

Modérateurs : vivaldi21, bluraydefectueux

Règles du forum
Il est préférable d'éviter les sujets sensibles (religion, politique) sont proscrits les sujets portant sur les techniques de piratage des œuvres. L'Espace détente (bar) est un espace où la convivialité doit être l'objectif principal.
     
Avatar de l’utilisateur
Clyde
Messages : 1132
Enregistré le : mar. 23 févr. 2021 14:11

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar Clyde » mar. 22 juin 2021 20:09

Cela confirme bien que les plateformes vont (veulent) prendre de plus en plus de place dans le monde audiovisuel du 7éme Art.
Clignotant à droite Clyde ! :roll:

Re: Le topic généraliste du cinéma

Publicité

Publicité/Liens sponsorisés
 

Avatar de l’utilisateur
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 15642
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar bluraydefectueux » jeu. 24 juin 2021 06:54

Qu'on le veuille ou non c'est l'avenir...
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!

Avatar de l’utilisateur
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 15642
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar bluraydefectueux » ven. 25 juin 2021 05:19



J'Espère qu'il sera dispo sur Netflix.

Sinon soirée VHS samedi sur TCM (soyez Sympa rembobinez + documentaire ci dessus) : https://fb.watch/6l1cBgtEr9/
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!

Avatar de l’utilisateur
rodi
Messages : 1293
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar rodi » dim. 27 juin 2021 09:32

Bonjour,

Les tests des films Indiana Jones UHD étaient attendus :

- Indiana Jones et les Aventuriers de l'Arche Perdue : https://www.hdnumerique.com/dossiers/92 ... erdue.html

Cependant, pour cette sortie en 4K Ultra HD Blu-ray, Lucasfilm est bien reparti à la source. Les négatifs 35mm originaux ont été re-scannés en 4K. Et un nouvel étalonnage supervisé en Dolby Vision a été réalisé. Soyez rassurés : l'ensemble du processus a été approuvé par Steven Spielberg en personne. Indiana Jones et les Aventuriers de l'Arche Perdue se voit présenté en 2160p (master 4K, 2021) avec une compression vidéo HEVC et l'adoption de la technologie Dolby Vision.

Malgré les précédentes controverses liées aux modifications numériques entreprises sur E.T l'extraterrestre (les fameux pistolets remplacés par des talkie-walkies), de petites modifications surprises ont été aperçues sur ce master 2021. C'est la preuve que le studio n'a pu s'empêcher d'apporter quelques retouches numériques additionnelles, dans la tradition des oeuvres Lucasfilm. Elles ont vraisemblablement été supervisées pour contrecarrer certaines insuffisances techniques liées aux effets visuels des années 80. En quoi repose l'essentiel des modifications ? Sur l'atténuation des bords relativement grossiers marquant le détourage des personnages et véhicules incrustés sous fond de matte painting (les contours noirs sur la queue et l'aile de l'avion vers 22mn20 par exemple). Cependant, les personnages de la scène du creusement nocturne du « Puits des âmes » (vers 58mn50) ont été modifiés (prêtez attention à la forme des cheichs). Il ne fait ici aucun doute que l'arrière-plan et les acteurs ont été recomposés numériquement. Tout comme la lampe située au dessus du poteau sur lequel le héros légendaire est ficelé avec Marion. La lumière sur le poteau a elle-aussi été retravaillée.


En matière de HDR, voici quelques mesures concrètes portant sur les pics et les hautes lumières. En HDR10, le niveau de luminosité du pixel le plus lumineux de l'ensemble du flux (MaxCLL) s'élève à 1267 nits, avec de très nombreux pics de luminosité mesurés au dessus des 1000 nits. Ramenés sur la durée totale du long-métrage, les pics de luminosité atteignent une valeur moyenne mesurée par nos soins à 616 nits. Sur la globalité du long-métrage, 94% des plans sont composés de hautes lumières (avec une médiane de 178 nits). Concernant la compression vidéo HEVC, le bitrate moyen a été mesuré à 54168 kbps et 57858 kbps (avec surcouche Dolby Vision).

La version originale d'Indiana Jones et les Aventuriers de l'Arche Perdue a été totalement repensée chez Skywalker Sound. Le processus a été supervisé par le concepteur sonore Ben Burtt, collaborateur de longue date des oeuvres Lucasfilm. Cette version originale est présentée sur ce disque 4K Ultra HD Blu-ray avec un core Dolby TrueHD 7.1 (24-bit, 4401 kbps). Pour une production qui fête en 2021 son 40ème anniversaire, sans forcément atteindre l'homogénéîté sonore des oeuvres récentes, cette piste Atmos reste magnifique


- Indiana Jones et le Temple Maudit : https://www.hdnumerique.com/dossiers/92 ... audit.html

Sorti en 1984, Indiana Jones et le Temple Maudit a été tourné en 35mm avec des caméras Panavision Panaflex Gold et Arriflex 35-III (optiques anamorphiques). Les effets visuels ont mobilisé une capture en VistaVision (35mm à défilement horizontal). On précise que pour cette sortie en 4K Ultra HD Blu-ray, Lucasfilm a supervisé un nouveau scan des négatifs 35mm en 4K et un nouvel étalonnage des couleurs. Indiana Jones et le Temple Maudit se voit présenté en 2160p (master 4K, 2021) avec une compression vidéo HEVC et l'adoption de la technologie Dolby Vision.

Quelques retouches numériques subtiles ont été réalisées sur ce second opus. Elles ont été effectuées de prime abord pour atténuer le détourage des personnages lors de l'utilisation de matte painting et fonds bleus. L'exemple le plus emblématique : ce plan dans la grotte aux stalactites rouges (à 60mn00) où les contours des trois personnages n'apparaissaient guère naturels en Blu-ray. Le détourage a été affiné et il en a été de même pour d'autres plans, lors de la descente en montagne à bord du canot de sauvetage notamment.

Contrairement à ce que l'on a pu observer sur le premier film, Indiana Jones et le Temple Maudit ne présente pas un cadrage identique à la précédente édition Blu-ray. La géométrie est quelque peu différente avec un léger étirement horizontal. Cela occasionne une petite perte de portions d'images sur les flancs latéraux. En matière de définition, il y a un mieux évident mais il s'avère moins significatif que sur le premier volet. La sensation de piqué semble par moment légèrement atténuée du fait de contrastes plus souples et une compression HEVC accentuant la finesse. Mais les textures et contours restent indéniablement plus effilés. La bonne nouvelle se situe au niveau de la restitution du grain 35mm, à la fois authentique et finement capturé. Et il faut garder à l'esprit que de nombreux plans tirent réellement profit de ce nouveau scan avec des différences de définition massives : le visage effrayé de Kate Capshaw (à 58mn34) ou ce célèbre plan large d'Indy encerclé en plein milieu du pont suspendu (à 104mn40).

La version originale d'Indiana Jones et le Temple Maudit a été remixée par les équipes de Skywalker Sound. De nouveau, le processus a été supervisé par Ben Burtt. Cette VO est disponible avec un core Dolby TrueHD 7.1 (24-bit, 4960 kbps). Les choses vont en s'améliorant avec un rendu désormais plus péchu et des basses fréquences qui manquent moins de solidité que sur le premier titre. La dynamique sonore se révèle même excellente, particulièrement lors de scène de la traversée du wagonnet au fond de la mine. Les canaux verticaux ont été subtilement exploités et ouvrent les perspectives sonores à des niveaux jamais atteints sur cet épisode. Les chants hypnotiques dans le temple sont également subtilement relayés en hauteur avec de magnifiques échos immersifs. Mention spéciale à la traversée en bateau pneumatique qui mobilise toute la scène et au passage des chauves-souris lui aussi joliment spatialisé. Une bien belle expérience...

La VF demeure totalement inchangée face aux propositions de 2012 soit du Dolby Digital 5.1 (640 kbps).


- Indiana Jones et La Dernière Croisade : https://www.hdnumerique.com/dossiers/92 ... isade.html

Comme pour les deux premiers titres, Lucasfilm a supervisé un nouveau scan des négatifs 35mm en 4K et un nouvel étalonnage des couleurs. Il est question sur ce vidéo disque d'une présentation en 2160p (master 4K, 2021) avec une compression HEVC et la technologie Dolby Vision.

Indiana Jones et La Dernière Croisade est similaire à ce que l'on a pu observer sur Le Temple Maudit en termes de cadrage. En quelques mots, le film respecte globalement le cadrage de l'édition Blu-ray de 2012 avec un léger étirement horizontal occasionnant une minime perte de portions d'image sur les flancs latéraux. Ici encore, quelques petits retouches numériques ont été agencées pour affiner (et parfois restructurer) les contours des véhicules sous fond bleu. L'exemple le plus flagrant : l'arrière de l'aile de l'avion (vers 78mn05). Beaucoup plus discutables : les retouches numériques touchant le cou de Donovan se décrépissant sous Morphing. Une réduction de bruit parcimonieuse a été également employée sur quelques-plans aériens où le grain dans le ciel s'avère plus homogène, sans qu'heureusement la densité des détails ne soit impactée.

La quête du graal est sans doute la plus jouissive de toute cette saga. Techniquement, à l'exception des premières scènes mollassonnes, les nouvelles sont bonnes. Le nouveau scan 4K reste décisif sur ce titre. La densité de détails, aussi bien sur les gros plans que sur les plans larges, est bien meilleure. Pour illustrer cet apport sans appel de netteté, les exemples abondent : la ceinture de pantalon de scout du jeune Indy (à 5mn03), les fenêtres de l'université lorsque le professeur échappe à ses élèves (vers 16mn50), le relief de la façade ornée à Pétra en Jordanie (99mn58) et tant d'autres... En termes de définition, il y a un avant et un après indiscutable sur ce troisième volet. Précisons que le Blu-ray était loin d'être mauvais mais l'UHD va simplement plus loin dans l'affinement. De nouveau, la compression HEVC fait des merveilles dans la restitution de la structure argentique 35mm originale pour un authentique rendu filmique.

Comme pour tous les films de ce coffret, Indiana Jones et la Dernière Croisade a été remixée par les équipes de Skywalker Sound sous la supervision de Ben Burtt. Sur ce troisième disque, la VO est disponible avec un core Dolby TrueHD 7.1 (24-bit, 4674 kbps). La Dernière Croisade nous a toujours fait une bonne impression sur le terrain acoustique avec une qualité d'enregistrement magnifique et une succulente bande originale de John Williams (la plus riche de toute la saga à nos yeux avec les superbes thèmes de Venise, du Graal etc...). Ce sont d'ailleurs les notes musicales qui ont retenu en premier lieu notre attention avec cette sollicitation des canaux verticaux dès le début du film, lorsque les scouts traversent, sous le chant de subtiles petits oiseaux, le fameux canyon. Puis, une fois entrés dans la grotte, les sonorités de réverbérations rendront votre expérience authentique. Autre scène particulière : l'excursion dans la grotte du premier Templier où les milliers de rats couinent dans tous les recoins de votre installation avant une splendide explosion. De belles ambiances sont désormais accompagnées de subtiles effets en hauteur, notamment l'orage audible en arrière-plan dans la forteresse nazie. La séquence avec l'avion de la luftwaffe poursuivant Henry Jones et Junior reste un passage exceptionnel en termes de dynamique et de mouvements sonores. De la trilogie des années 80, La Dernière Croisade reste de loin la piste Atmos la plus démonstrative.

La VF demeure totalement inchangée face aux propositions de 2012 soit du Dolby Digital 5.1 (640 kbps).


- Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal : https://www.hdnumerique.com/dossiers/92 ... istal.html

Afin de conserver une cohérence visuelle avec les précédents opus, Steven Spielberg a de nouveau mobilisé des caméras 35mm pour le tournage de ce quatrième film. Les images d'Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal ont mobilisé des caméras Arriflex (235 & 435) et Panavision Panaflex Millennium XL. Lors de sa sortie dans les salles de cinéma en 2008, l'intermédiaire numérique fut supervisé en 2K. Toutefois, il faut garder à l'esprit que Lucasfilm a bien supervisé un nouveau scan des négatifs 35mm en 4K ainsi qu'un nouvel étalonnage des couleurs. Restent les plans à effet spéciaux... Ils ont été élaborés à l'époque en 2K et ont donc naturellement été mis à l'échelle. Il est question sur ce vidéo disque d'une présentation en 2160p (master 4K, 2021) avec une compression HEVC et la technologie Dolby Vision.

Ce qui saute d'abord aux yeux : le nouvel étalonnage des couleurs ! Sans affirmer qu'il s'agit d'un tout autre film, de très significatives modifications ont été apportées sur ce registre. En comparaison à la version Blu-ray de 2008, Lucasfilm a opéré des changements drastiques, vraisemblablement en accord avec les intentions premières de Janusz Kaminski, le directeur de la photographie. En prime : la suppression de cette dérive jaûnâtre pour un rendu moins vintage et davantage en accord avec les trois premiers films. Cette teinte était omniprésente sur le précédent master. Les tons sont désormais à la fois plus équilibrés et variés (les lueurs bleutées des squelettes de cristal, les tons chairs plus nuancés). La plage dynamique offerte en Dolby Vision magnifie l'approche toute esthétique exercée par les nombreux jeux de lumières. Ces derniers bénéficient d'un surcroit d'intensité (faisceaux, lens flares et nombreux liserés lumineux). Le recouvrement des détails dans les hautes lumières fait de nouveau partie des différences majeures séparant les versions Blu-ray et HDR. Incendies et explosions (mieux dessinés et saturés) en tirent profit.

Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal est sans doute l'épisode le moins apprécié du grand public et des fans. En revanche, et ce n'est pas forcément une surprise compte tenu de l'époque de cette production, c'est bien cet épisode spécifique qui bénéficie du mixage sonore le plus moderne de toute cette saga. Aujourd'hui présenté dans un remixage Dolby Atmos supervisé chez Skywalker Sound, la version originale bénéficie d'une activité multicanale suffisamment riche pour enthousiasmer. Elle est présentée avec un core Dolby TrueHD 7.1 (24-bit, 4723 kbps). Du sabre d'Irina au fouet d'Indy en passant par le souffle dévastateur d'une explosion atomique, nombreuses sont les armes iconiques qui émettent désormais des sonorités jusqu'aux haut-parleurs verticaux. Le vent et l'orage, audibles lorsque Indy et Mutt pénètrent dans l'ancien cimetière péruvien, sont du plus bel effet. Tout comme les bruits des singes gymnastes dans la jungle ainsi que des petits "cris sensibles" des fourmis mangeuses d'hommes. Mention spéciale à l'effondrement du temple d'Akator vers 107 minutes qui balaye tout sur son passage avec une spatialisation généreuse.

De nouveau, la VF demeure totalement inchangée face aux propositions de 2008 soit du Dolby Digital 5.1 (640 kbps).

Avatar de l’utilisateur
Clyde
Messages : 1132
Enregistré le : mar. 23 févr. 2021 14:11

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar Clyde » dim. 27 juin 2021 10:34

Les Tests de HD Numérique sont vraiment bien détaillés et très intéressants. :)
Clignotant à droite Clyde ! :roll:

Avatar de l’utilisateur
bluraydefectueux
Administrateur du site
Messages : 15642
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016 14:19
Localisation : VAR (83)

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar bluraydefectueux » lun. 28 juin 2021 05:03

Ils sont assez bien informés également.
Nombre de titres impactés: Je ne compte plus!

Avatar de l’utilisateur
rodi
Messages : 1293
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar rodi » mar. 29 juin 2021 06:59

Bonjour,

Après beaucoup de reports de sortie, Sans un bruit 2 est sorti avec également Fast and Furious 9 :




Avatar de l’utilisateur
rodi
Messages : 1293
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar rodi » mar. 29 juin 2021 19:00

Bonsoir,

La BA du film Kaamelott est arrivée :


Avatar de l’utilisateur
rodi
Messages : 1293
Enregistré le : dim. 14 oct. 2018 14:42

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar rodi » mer. 30 juin 2021 07:42

Bonjour,

Hitman and Bodygard 2 sort dans les cinémas français aujourd'hui : https://www.allocine.fr/film/fichefilm_ ... 64612.html



Le premier film Hitman and Bodyguard est diffusé ce soir sur TFX : https://www.programme-tv.net/cinema/972 ... bodyguard/

Avatar de l’utilisateur
Clyde
Messages : 1132
Enregistré le : mar. 23 févr. 2021 14:11

Re: Le topic généraliste du cinéma

Messagepar Clyde » mer. 30 juin 2021 08:09

Je pensais le contraire ''Hobbs et Shaw'' n'est pas compté comme le volet 9 de la série plutôt comme un "spin-off" alors !
Clignotant à droite Clyde ! :roll:


Retourner vers « l'Espace détente Bluraydefectueux.com »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Common Crawl [Bot] et 0 invité