M6 SND campe sur ses positions

3.5/5 - (4 votes)

M6 SND campe sur ses positions, contacter celui-ci est une démarche malheureusement devenue complètement inutile.

C’est un message posté par l’un de nos membres qui s’est lancé (tardivement, il faut le dire) dans des démarches de remplacement, qui est à l’origine de cet article. Le message est catégorique.

L’éditeur campe sur ses positions

Voici donc le message qu’à reçu notre membre :

Bonjour,
Pendant plus de 10 ans, SND a imposé à ses fournisseurs de procéder à l’échange des BD défectueux .De la même façon, le rédacteur en chef des Années laser est intervenu pour informer ses lecteurs et repousser la date de fin d’échange au 30 septembre 2019, et ainsi saluer l’effort consenti par ces fabricants qui ont accepté pendant 10 ans de procéder à l’échange de ces disques. Une attitude qualifiée d’extrêmement rare par la profession pour des biens dits de consommation.
Nous sommes certains que vous partagerez et comprendrez notre décision de ne plus pouvoir procéder à des échanges, d’autant que nous n’avons parfois plus les droits d’exploitation de certains titres.
Bien amicalement

Vous savez donc à quoi vous en tenir si vous êtes en possession de titres défectueux, surtout les plus anciens (2008 à 2015/16) pressés en majorité par QOL. La seule façon de se procurer certains titres avec des pressages « sûrs » (nous n’en connaissons pas l’étendue) à moindre coût c’est d’aller dans le monde de l’occasion et chercher les pressages SONY DADC. Nous avions produit 2 articles sur le sujet:

 

Cela confirme bien encore une nouvelle fois les craintes de chacun par rapport à cet éditeur qui ne répondait déjà pas (ou très peu) et ne répondra donc pas favorablement aux demandes de remplacement. À méditer lors de vos prochains achats.

Partager

Bluraydefectueux (Xavier L.)

Passionné de cinéma, home-cinema, et amoureux du support physique de la belle image et du beau son, depuis de nombreuses années, C'est naturellement avec passion et conviction qu'il s'est lancé dans ce projet. Bluraydefectueux.com (BRDEF)

7 réflexions sur “M6 SND campe sur ses positions

  • 25 janvier 2022 à 11 h 14 min
    Permalien

    Quelle honte cette réponse, dans le genre langue de bois qui réinvente la vérité en noyant le poisson…
    1. M6-SND n’a rien imposé à personne, puisque c’est QOL qui en 2015 a pris l’initiative de remplacer les BD def qu’il avait pressés, tous éditeurs confondus. SND n’a fait que suivre une décision prise par d’autres en renvoyant les demandes sur QOL.
    2. La subtile formulation laisserait supposer que les échanges ont débuté il y a 10 ans. Or, ils ont débuté en 2015, pour des disques vieux de 10 ans, ce n’est pas la même chose.
    3. Je comprends mal la référence à LAL. Oui, LAL a demandé à QOL de décaler de 3 mois la date butoir des échanges (de début juillet 2019 à fin septembre 2019). Où est SND là dedans ? Nulle part. En quoi ont-ils agi ? En rien.
    Ce paragraphe permet toutefois de remarquer que SND connaît parfaitement la situation et l’a suivie de près, et l’on comprend d’autant moins leur absence quasi totale de réponse à tous ceux qui leur ont demandé des échanges en direct depuis ces années.
    4. La perle : « Une attitude qualifiée d’extrêmement rare PAR LA PROFESSION » . Ah ben oui, la profession est super contente d’elle, « les gars, qu’est-ce qu’on est bons ». Et les consommateurs, ladite profession se demande-t-elle ce qu’ils pensent ?

    Répondre
  • 25 janvier 2022 à 11 h 58 min
    Permalien

    Cette attitude de SND montre que le nom de « resingate » est tout à fait justifié!
    Oser se targuer d’un service exceptionnel de qualité, alors que la réalité du terrain constatée ici est à l’opposé est clairement du « service-washing ».
    Il ne faut pas s’étonner ensuite que les consommateurs ainsi abusés et traités soient en colère et se détournent de produits où ils ont été bernés et menés en bateau.
    Je ne peux donner ma confiance en des sociétés qui prétendent avoir été transparents alors qu’en réalité elles ont fait l’autruche.
    Les sociétés *sérieuses* de « biens de consommation », elles, ont fait des rappels des séries incriminées lorsqu’il y avait un défaut flagrant de fabrication voire de conception.
    Pour celles qui se moquent de leurs clients, je ne pleurerai aucunement leur disparition du marché.

    Répondre
    • 25 janvier 2022 à 14 h 08 min
      Permalien

      Le terme #resingate est un mot (clé ou hashtag) de notre composition que nous avons lancé dès lors que nous avions compris que l’on était en présence d’une sorte de catastrophe industrielle (dont on ne sait pas encore très bien où s’est situé le problème) et un petit scandale dans le monde de la vidéo qui a touché a peu près tout me monde à des degrés différents.

      Là encore on ne peut être que d’accord avec vous ! Merci pour votre témoignage.

      Répondre
  • 29 janvier 2022 à 8 h 23 min
    Permalien

    Sur Twitter nous avions reçu « une demande » concernant un disque DVD défectueux du coffret intégrale Kaamelott, M6 ne répondant pas… et finalement il a répondu:

    Ce qui est une nouvelle fois un comportement paradoxal …

    Le thread associé: http://bluraydefectueux.com/forum/viewtopic.php?f=6&t=2722

    Répondre
  • Ping : Coffret Kaamelott: M6 une procédure existerait - BLURAYDEFECTUEUX.COM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.