Slang terms for « Blu-ray défectueux »

Le triste phénomène des Blu-ray défectueux a vu se développer quelques expressions et détournements spécifiques.

Argot (slang en anglais) qu’il convient de connaître, notamment par toutes les personnes impactées !

 

Voici ces quelques mots et expressions

| Une galette: le disque en lui même

| Une rondelle: définit également le disque (ce terme est souvent utilisé par les éditeurs lors des échanges avec les consommateurs)

| « poncer une rondelle (galette) »:  se mettre en quête de débusquer des erreurs sur un titre supposément défectueux. Plusieurs façons de procéder: on peut poncer une rondelle dans son drive avec VSO, ou alors dans sa platine Blu-ray en vitesse accélérée et par sauts de chapitres pour y détecter des macroblocs, freezes et autres artefacts vidéos. Ces deux interprétations du ponçage sont les meilleures dans notre cas.
Cependant elle peut aussi définir le visionnage intensif/répétitif d’un film, bonus y compris, afin de se divertir (regarder le même film tous les ans par exemple). En réalité, ce terme est issu de l’univers du jeu vidéo: poncer un titre, c’est y jouer plusieurs fois de manière intensive afin de terminer celui-ci à 100% dans tous les « modes » et rafler tous les trophées.

| Resingate (#resingate): « gate » définit le scandale, le scandale de la résine.

| QOLgate: Non ce n’est pas une célèbre marque de dentifrice (voir ci-dessus pour le « suffixe »)…

| « J’ai la résine qui commence à me baver sur les rouleaux »: détournement de la phrase originale: « Toi tu commences à me baver sur les rouleaux »   dont l’auteur (le traducteur de la VF ?) n’est autre que  Chuck Norris dans ‘Invasion U.S.A’… Ce détournement signifie tout simplement « en avoir marre de tomber sur des Blu-ray défectueux » ; Blu-ray atteints par la résine corrompue, le ROT.

| Avoir la QOLique: Jouer de malchance à force de tomber sur des rondelles défectueuses (principalement estampillées du défunt presseur, mais ce détournement s’applique en réalité à tous les fabricants confondus) atteintes par ce mal qu’est la fameuse résine corrompue, le ROT etc.

| « La(Les) résine(s) de la colère » : En référence au célèbre roman dont a été tiré le film du même nom, « les raisins de la colère »,  qui se déroule pendant la grande dépression. Dans ce cas là ce sont les collectionneurs qui « tombent » en dépression voyant leur collection disparaître petit à petit au gré des défectuosités causées par la fameuse résine et l’impossibilité bien souvent de remplacer les pertes…

 

Maintenant vous êtes parés !

Partager

Bluraydefectueux (Xavier L.)

Passionné de cinéma, home-cinema, et amoureux du support physique de la belle image et du beau son, depuis de nombreuses années, C'est naturellement avec passion et conviction qu'il s'est lancé dans ce projet. Bluraydefectueux.com (BRDEF)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *