Échanger, oui… Mais pour quoi faire ?

Trois Enterrements
(image d’illustration, mais hautement symbolique, j’ai échangé ce titre quatre fois!)

C’était prévisible, il semble que de plus en plus de disques d’échanges soient eux-mêmes défaillants. Effectivement, échanger auprès du presseur du défunt QOL contre du défunt QOL (pour la majorité des Blu-ray défectueux) n’a jamais été une solution pérenne. Bluraydefectueux.com l’a toujours affirmé, et a toujours proposé deux pistes: l’échange presseur et l’échange avec l’éditeur. Car il arrive parfois que ce dernier, prenant ses responsabilités, fasse réaliser un nouveau pressage fiable chez un nouveau presseur. (malheureusement, parfois l’éditeur travaille pour sa logistique avec le presseur qui devient donc logisticien également, et le raccourci est rapide, « débrouillez-vous avec les consommateurs »).  On a souvent pu lire sur d’autre sites, « Ces échanges ne servent à rien, c’est la même chose… ». Effectivement c’est potentiellement la même chose. Mais ils vous permettent au moins, pour un temps peut-être limité, de revoir l’enregistrement en question. C’est toujours ça.

Certains pourraient se demander: « Et si je profitais de cet échange pour sauvegarder mon nouveau Blu ray sur un disque dur,  dans le cadre de la copie privée ? ». On peut en effet en théorie RIPPER (dans le jargon) un Blu-ray en ISO par exemple, c’est à dire bit à bit dans un seul et même fichier et le stocker sur un support externe. Mais au fait, est-ce interdit, est-ce permis? Bonne question en vérité, dont la réponse serait: plus ou moins !!! La législation permet de faire une copie pour usage privé .. MAIS c’est rarement possible, car les disques sont protégés par un système anti-copie, comme mentionné sur leur jaquette … MAIS il existe des logiciels spécialisés, payants et donc à priori légaux, pour contourner cette protection… MAIS vous n’avez pas le droit de les utiliser… Alors, finalement, on ne sait pas trop, et on ne vous dit rien. Ce pourquoi vous ne trouverez aucun tutoriel sur Bluraydefectueux.com vous indiquant la marche à suivre.

Vous sentirez à la lecture de ces lignes la colère monter. Nous avons acheté un support payé en moyenne 15/20€ neuf, celui-ci est illisible au bout de 5 ans, il faut se lancer dans des procédures d’échange (quand elles existent, ce qui est loin d’être la majorité) qui peuvent durer des mois (l’un de nos membres en est à 14 mois d’attente !), et, cerise sur le gâteau, nous n’avons pas le droit de copier ce disque de remplacement pour notre usage personnel. Et s’il vient à nouveau à mourir (et hélas cela arrive), on fait quoi, on recommence le parcours du combattant ?

Peut-être alors serez vous tenté de revendre rapidement votre disque d’échange (tout en vérifiant qu’il fonctionne toujours, pour ne pas leurrer votre acheteur: test sur deux platines au moins, et scan VSO).   Peut-être attendrez vous ensuite de nouveaux pressages éventuels. Mais ne nous leurrons pas, pour beaucoup de titres il n’y en n’aura pas. Alors, peut-être sera-t-il temps de prendre la grande décision de VOUS RETOURNER VERS LES BLU-RAY D’IMPORT, qui pour beaucoup ne sont pas zonés.

Ainsi, c’est ce que compte vous proposer BRDEF en troisième solution sur ses prochains topics. Nous avons adhéré à Amazon Associates pour la partie Amazon.co.uk (pour le moment). En en plus cela servira au financement de notre hébergement (le nerf de la guerre !).

 

  • Nous avons également une affiliation récente avec FNAC.COM (bénéfique aussi pour financer l’hébergement).Tout cela sera mis en place dans les semaines/mois à venir…
  • Deux titres signalés récemment (que vous devriez vérifier si vous les avez dans votre collection):

 

(L’) Armée des 12 singes [UGC,QOL] 2009
Image
Two Lovers [WILD SIDE,QOL] 2012

 

  • Dans un autre registre, deux articles partagés sur notre FACEBOOK par un membre qui nous suit (merci!)

 

Un article du  JOURNAL DE MONTRÉAL

Les CD pourrissent peu à peu

Est-ce le dernier clou dans le cercueil du CD?

http://www.journaldemontreal.com/2017/02/19/les-cd-pourrissent-peu-a-peu

et une vidéo, un reportage d’Arté

Nous partagerons cet article et cette vidéo sur le forum.

Bonne lecture et bon visionnage!

(article révisé et corrigé le 10/11/2017)

Partager

Bluraydefectueux (Xavier L.)

Passionné de cinéma, home-cinema, et amoureux du support physique de la belle image et du beau son, depuis de nombreuses années, C'est naturellement avec passion et conviction qu'il s'est lancé dans ce projet. Bluraydefectueux.com (BRDEF)

3 réflexions sur “Échanger, oui… Mais pour quoi faire ?

  • 24 janvier 2021 à 1 h 06 min
    Permalien

    on ne parle jamais , des defaults d’accessibilités des films sur support dvd et blu ray , j’avais acheter pour mon père qui et passionné de film une platine blu ray et des disques , mais le gros souci c’est que c’est trop compliquer a mètre en œuvre , il faut mettre le disque attendre le passage de la pub et appuyer sur différant bouton de la télécommande pour lire le film .
    le laser disc il le met dans son lecteur et ça lit tout suite, il y à pas une tonne de manip pour accéder au film, du coup la platine il s’en sert plus.
    pourquoi faire simple quand on peu faire compliquer.
    c’est les fabricants qui on cassé le support en mettant des zones ou des démarrages compliquer, maintenant on rajoute l’ oxydation des disques , c’est pas étonnant que les disque ne se vende plus, les gens préfaire le streaming

    Répondre
  • 24 janvier 2021 à 1 h 22 min
    Permalien

    je rajoute aussi que malgré que la platine est configurer en français il faut encore sur certain disque appuyer sur français pourquoi ?, il y à même des menu très compliquer pour accéder au film
    il faudrait que le support soit automatique , on mes le disque et ça lit directement le film ensuite on peut aller dans le menu si on veut du détail ça serait nettement plus simple , et accessible a tous , même a des personne handicapé ou mal voyant , ma femme aussi n’a pas une bonne vision et ça l’énerve de mettre un disque pourtant elle aime le cinéma mais c’est trop compliquer pour elle.
    voila pourquoi le support blu ray n’a pas u le succès qu’il mérite , c’est franchement dommage.

    Répondre
    • 24 janvier 2021 à 8 h 29 min
      Permalien

      Justement, l’interactivité était l’un des arguments promotionnel du blu-ray : interactivité des menus, animations etc..
      Le Laser Disc est un support analogique à l’image de la VHS, où l’interactivité n’est pas possible. Je suis presque sûr qu’on peut configurer sa platine pour au minimum toujours sélectionner la bonne piste audio et/ou les bons ST, voir même l’emplacement des ST et la taille de la police. Quant à court-circuiter les menus j’en suis moins sûr.

      Actuellement des BA y’en a quasiment plus.

      Toujours est-il, que pour les aficionados du support un reproche est fait justement aux éditeurs sur leur manque d’implication dans les menus qui restent « toujours identiques » dans leur aspect, l’authoring (ternes, manquant d’animations, interactivité etc…) par rapport à ce que peut proposer le support ; lancer un blu-ray Warner ou Universal, ça reste assez facile quand même. On est loin très très loin d’un menu Skynet de T2.

      Merci pour votre témoignage ! Nous comprenons que le problème est bien réel.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *