Estimation de l’information perdue

Estimation

À l’aide du logiciel VSO Inspector qui travaille sur cette unité élémentaire qui divise le disque en parties égales: 1 secteur=2Ko

Le calcul est basé sur ce postulat de départ

Il est possible d’estimer la perte d’information sur un disque défectueux au moment du scan. Mais cela suppose que le scan ait été mené à son terme, ce qui n’est pas toujours le cas, car les essais à répétition des blocs de secteurs ainsi que la vitesse de rotation qui s’écroule littéralement à 0.01x ont bien souvent raison de la patience de l’utilisateur (à juste titre, car cela pourrait durer très.. très très longtemps!), bien souvent c’est toute une couche qui est atteinte. Si le scan est interrompu on ne pourra en dégager qu’une estimation partielle à l’instant T= « arrêt du scan », mais quand ce n’est pas le cas, il est intéressant de constater que parfois les pertes sont souvent très minimes si bien que le logiciel n’affiche pas le pourcentage de secteurs défectueux (0.000…%). Cette perte pourrait néanmoins empêcher une copie « bit à bit » du disque par exemple, mais pourrait être transparente en lecture standard le matériel ajoutant « sa couche de correction » (sur les Blocs ECC 64Ko soit 32 secteurs, voir aussi: Opti Drive Control). Un tel disque doit être considéré comme étant défectueux.