Des Blu-ray UHD 4K défectueux ? Matériel ? Toujours dans le flou…

4.7/5 - (4 votes)

Des Blu-ray UHD 4K défectueux ? Matériel problématique ?  Nous sommes toujours dans le flou !

Souvenez-vous, nous avions relayé le témoignage surprenant de l’un nos followers dans un article dédié (il est nécessaire d’en prendre connaissance avant lecture du présent article) intitulé : « Des Blu-ray UHD 4K réellement défectueux ? Témoignage » . Alexandre devait revenir vers nous après plusieurs tests complémentaires ; et c’est ce qu’il a fait ! Nous allons donc vous livrer le second témoignage d’Alexandre.

 

Le second témoignage

Il est nécessaire dans un premier temps de donner les références des différents matériels (platines UHD/4K) utilisés pour mener ces tests :

Platines UHD 4K Magnetar, Pioneer et SONY

  • Une platine UHD/4K Magnetar UDP800
  • Une platine UHD/4K Pioneer UDP-LX500
  • Une platine UHD/4K SONY UBP-X700
  • Une autre platine SONY dont la référence n’a pas été communiquée.

Inutile de préciser que  cette diversité au niveau du matériel est plutôt idéale : Une ancienne platine HDG (Haut De Gamme) mais dont on est en droit de penser que celle-ci soit ‘usée’  et n’est peut-être plus mise à jour: l’UDP-LX500 ≃ 1000€. Une autre platine que nous avons qualifié dans un précédent rédactionnel comme étant capricieuse : la  SONY X700 ≃ 250€ et pour finir, un lecteur HDG plutôt récent (sorti fin 2022) avec le Magnetar UDBP 800 ≃1500€

Il est également nécessaire de préciser que deux autres Blu-ray 4K ont été ajoutés pour ces tests :

The Batman & Dune UHD 4K

Voici ce que rapporte Alexandre :

Sur le vieux Pioneer ni Blade Runner (les 2 éditions) ni le Snyder Cut ne passent

Pour The Batman 4K et Dune 4K il précise :

idem pour The Batman (que j’avais pris aussi pour tester d’après des rumeurs) ainsi que Dune.

Puis il poursuit avec les éléments suivants :

Pour Sony ça a été testé sur 2 appareils différents. Sur le premier les 4 films passent sur le 2ème seulement l’un des Blade Runner (l’anglais) passe mais pas l’autre. Dune, The Batman et le Snyder Cut passent.

Et l’élément le plus troublant :

Sur le Magnetar : Tout passe à l’exception de Dune et de l’un des Snyder Cut.

Alexandre a clôturé sont témoignage par son analyse, toute personnelle :

Mon diagnostic personnel c’est que certains disques sont fabriqués d’une certaine manière qui fait qu’ils ne sont pas tous lisibles sur toutes les platines.

Un autre témoignage troublant sur le forum

Un autre témoignage très récent, mentionne un autre titre,  « Ready Player One » UHD/4K comme étant problématique chez l’un de nos membres. Là encore le titre a été testé :

Problème sur mon édition steelbook (4K-3D-2D) qui était sous blister depuis plusieurs années.
Je l’ai visionné pour la première fois aujourd’hui (sur Panasonic UB820) et j’ai détecté quelques « artefacts » dans le premier quart du film (l’affaire d’une ou deux secondes). Puis plus rien jusqu’à 1h56 ou là, bug d’image et de son jusqu’à l’arrêt complet. Nettoyage du disque, même problème. Passage sur Xbox Series X, même problème. En passant le chapitre et en revenant en arrière j’ai pu reprendre le film mais en sautant environ 1min30.
J’essaierai de mieux nettoyer le disque pour tester, mais il ne paraît pas sale.

Nous lui avions conseillé d’essuyer délicatement son disque, tant bien même que celui-ci soit immaculé (parfois la face données,  après avoir été en contact proche avec le boitier pourrait être recouverte d’une pellicule pas forcément visible ou qui pourrait, également, avoir été déposée lors du process de fabrication) ajoute :

Après nettoyage méticuleux du disque, toujours le même problème. Je ne sais pas si je peux tenter un échange.

Heureusement, notre membre a pu obtenir un remplacement très rapide de la part de l’éditeur WARNER. L’exemplaire reçu est parfaitement fonctionnel. Cf son suivi de cas.

 

Qu’en conclure ?

Difficile d’arbitrer !

Nous sommes en présence d’une toujours « insoluble » équation où se mêlent beaucoup trop d’inconnues qui sont par exemple : la lentille qui s’opacifie avec le temps, de possibles problèmes d’asservissement et/ou d’actuateur pouvant entrainer des problèmes  de focalisation (défocalisation) du faisceau laser ? Une mauvaise adaptation de la puissance du faisceau laser pour atteindre les différentes couches ? plus principalement troisième sur les BD UH/4K (UHD100/BD100/TL) Triple Layer ?

Réelles malfaçons lors du process de fabrication ?  Pouvant entrainer des erreurs en rafales que « le correcteur d’erreur » n’est plus en mesure de corriger (information perdue = apparition de freezes, d’artefacts) ?

Plus la densité d’information est importante plus la tolérance aux différents problèmes que l’on peut rencontrer avec les supports optiques diminue.

Et pour les Blu-ray UHD/4K complètement illisibles ? Réelles défectuosités ? Ou problème de Firmware ?

Mais que penser d’un disque illisible très récent sur un matériel qui l’est tout autant ?

Vous l’avez compris nous ne pourrons pas répondre à toutes ces questions !

 

Ces derniers témoignages soulèvent encore plus de questions ! Que peut-il bien se passer avec certains BD 4K ?
Merci à Alexandre Kyriakidis et Stram07 pour leurs témoignages

Partager

Bluraydefectueux (Xavier L.)

Passionné de cinéma, home-cinema, et amoureux du support physique de la belle image et du beau son, depuis de nombreuses années, C'est naturellement avec passion et conviction qu'il s'est lancé dans ce projet. Bluraydefectueux.com (BRDEF)

2 réflexions sur “Des Blu-ray UHD 4K défectueux ? Matériel ? Toujours dans le flou…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *