Un futur support de stockage à partir de pentoxyde de trititane (Ti3O5), mais où est-il ?

4.4/5 - (5 votes)

Un support de stockage du futur ?

 

Plusieurs sites ont évoqué en 2010, suite à un communiqué de presse de l’AFP, l’existence d’un nouveau procédé mis au point par un scientifique japonais, le Professeur Shin-ichi Ohkoshi de l’Université de Tokyo. Ce procédé et ce matériau permettraient de créer des supports 100x moins chers à produire, mais également d’une capacité  (et le chiffre laisse rêveur…) 200x supérieure à nos actuels Blu-ray (certains sites parlent même de 1000x, peut-être par erreur ?).

 

Le pentoxyde de trititane lambda (λ-Ti3O5) – lambda-trititanium pentoxide

 Rappels: β= Bêta, λ= Lambda, Tri= 3, Penta= 5

Ce matériau est naturellement conducteur d’électricité et quand il est exposé à un faisceau laser émettant à une certaine longueur d’onde (nanométrique>nanomètres>nm, unité déjà employée dans nos lecteurs CD/DVD et BD) permet d’obtenir du β-Ti3O5 dont le comportement  devient celui d’un semi conducteur. En exposant à nouveau ce β-Ti3O5, avec une autre longueur d’onde, toujours située dans les nm, permet de retrouver la structure initiale, soit du λ-Ti3O5, voilà dans les grandes lignes l’objet de la découverte.

Dès lors on comprend que ces deux états, dits « stables », permettent de figer de l’information élémentaire, autrement dit des bits : 0 ou 1. Il est dit également que la puissance du faisceau laser utilisé pour faire varier cet état serait de puissance équivalente au faisceau employé dans nos matériels actuels, seules les longueurs d’onde (λ) pour faire varier l’état, différeraient des longueurs d’onde habituelles (CD, DVD et BD).

spectre Ti3O5Spectre électromagnétique visible

Un matériau peu coûteux

Les actuels supports CD, DVD et Blu-ray contiennent des matériaux et métaux parfois rares (c’est une source d’augmentation des coûts) et souvent des plus polluants, c’est ce que nous avons découvert lors de la rédaction de précédents articles, mais c’est aussi ce que relatent les différents articles rapportant le communiqué de presse ayant attrait à cette découverte. Ohkoshi affirmait à l’époque de sa découverte que c’est un matériau peu coûteux et sûr. (Sur certains sites il est possible d’acheter du Ti3Oà $80 les 100kg le prix baissant encore passé cette quantité)

 

En conclusion

Il semble qu’à ce stade il n’y ait pas d’informations supplémentaires sur les avancées concernant ce possible support, ni même une date de commercialisation et un accès à celui-ci par le grand public. En terme de grandeurs, si on parle de 200x la capacité d’un Blu-ray (pour rappel cette découverte date de 2010)  c’est 200×50 Go, cette capacité serait portée pour  ce support à 10To ! (10 000 000 000 000 o) et 1000x soit 50 To !

Un tel support pourrait être utile aux professionnels, par exemple les organismes faisant de l’archivage. Concernant le grand public c’est assurément une autre paire de manches, car on s’achemine inlassablement vers de l’information de plus en plus dématérialisée, c’est peut-être un début d’explication quant au fait que ce support n’ait pas encore vu le jour.

Il existe une application avec ce matériau sous une forme différente, céramique « l’éponge à chaleur », qui comme son nom l’indique est capable de stocker de la chaleur et de la restituer.

 

Bibliographie non-exhaustive :

Shin-ichi Ohkoshi, Yoshihide Tsunobuchi Kazuhito Hashimoto, Asuka Namai, Fumiyoshi Hakoe, Hiroko Tokoro: Photo-rewritable material based on a metal oxide
Elektor: Grâce au pentoxyde de titane, demain des Blu-Ray 200 x plus gros et 100 x moins chers ?
Rtbf.be : Un nouveau matériau pour plus de stockage de données ?
Le Figaro : Japon: découverte d’un matériau
ResearchGate : Preparation and characterization of λ-Ti3O5 by carbothermal reduction of TiO2
Nature : External stimulation-controllable heat-storage ceramics
Techniques de l’ingénieur : Une céramique stocke et déstocke de la chaleur à foison

Partager

Bluraydefectueux (Xavier L.)

Passionné de cinéma, home-cinema, et amoureux du support physique de la belle image et du beau son, depuis de nombreuses années, C'est naturellement avec passion et conviction qu'il s'est lancé dans ce projet. Bluraydefectueux.com (BRDEF)

Une réflexion sur “Un futur support de stockage à partir de pentoxyde de trititane (Ti3O5), mais où est-il ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.