Drives, quantification des erreurs et chipset MediaTek : un prérequis

Drives, quantification des erreurs dans ODC et chipset MediaTek : un prérequis !

Pour avoir accès au test « Disc Quality » et pouvoir l’effectuer à l’aide d’un drive BD et sur un disque du même type  il faut que le matériel soit équipé d’un chipset (un jeu de puces, en anglais) du fabricant MediaTek, et plus principalement et très certainement pour le matériel le plus récent le chipset MT1959. (on trouve aussi le MT1939)

Une obligation

L’Obligation d’avoir un chipset MediaTek (hors 3 références LiteOn) est indiquée noir sur blanc dans la notice d’ODC, ainsi il est bien notifié page 23 de ce guide, concernant « Disc Quality » que cette fonction n’est pas accessible à tous les drives:

Note: this function is not supported by all drives. In general LiteOn, BenQ, Pioneer, Samsung and Optiarc/Nec drives are supported. Some Plextor drives are also supported. LG drives are not supported. Testing BD media currently only works with the LiteOn DH-4O1S , iHES106 and iHES208 and other BD drives with a Mediatek chipset.

Bien évidemment nos articles passés sur le sujet ont été mis à jour avec ces indications.

Après retours de certains de nos membres, pour l’exécution de ce test pour un DVD, ce chipset ne semble pas forcément requis, en d’autres termes : avec un drive Blu-ray  « Disc Quality » fonctionnera mais pas pour un Blu-ray.

  • Pour les drives DVD existent les chipsets suivants: MT1809, MT1839, MT1862, MT1868 et MT1882 
Le chipset MT1959, caractéristiques

Sur le site du fabricant, plus précisément sur la page dédié du composant, sont indiquées les choses suivantes:

RS Code: signifie code de Reed-Solomon (le code correcteur utilisé pour détecter et corriger les erreurs: LDC et le BIS pour le Blu-ray)

Data Encode And Decode

Encode CD RS Code: C1/C2/C5
Encode DVD RS Code: PI/PO
Encode BD RS Code: LDC/BIS
Decode CD RS Code: C1/C2/C5
Decode DVD RS Code: PI/PO
Decode BD RS Code: LDC/BIS

On voit très bien que c’est une petite « unité de calcul »  (ARM) cadencée à 100 Mhz (32 bits) et que le décodage des blocs ECC est certainement effectué en amont par ce chipset puis les données qui en découlent, confiées au logiciel pour interprétation.

D’ailleurs pendant l’exécution de ce test, les deux drives (externes SAMSUNG en réalité TSST : Toshiba Samsung Storage Technologie) de la rédaction n’ont pas leur voyant d’activité qui clignote comme lors d’une utilisation standard (lecture, gravure, scan de surface VSO).

 

En conclusion

MediaTek (MTK) est un fabricant de semi-conducteurs très connu et dont les composants sont implantés dans bon nombre d’appareils électroniques. Il semble que les grandes marques qui commercialisent des drives (BD+DVD ou DVD) intègrent assez souvent ce chipset. Mais on voit également dans cet exemple, que pour Pioneer (BDR-S12UHT) ce n’est pas forcément le cas

  • Dans le cas d’une incompatibilité ODC retourne le message suivant: Drive does not support this function

Le tout est de savoir (en se renseignant au préalable sur Internet ?) avant achat si le drive visé est bien doté du fameux chipset ! L’obligation de sa présence dans un drive BD, restera valable pour tous les autres logiciels capables de quantifier les erreurs sur un disque Blu-ray. Nous essayerons de renseigner dans ce thread des références pourvues du MT1959

Partager

Bluraydefectueux (Xavier L.)

Passionné de cinéma, home-cinema, et amoureux du support physique de la belle image et du beau son, depuis de nombreuses années, C'est naturellement avec passion et conviction qu'il s'est lancé dans ce projet. Bluraydefectueux.com (BRDEF)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *