Diagrammes de flux et tests VSO, ODC

Diagrammes de flux à destination des tests VSO et ODC (DVD et Blu-ray)

L’utilisation de ces logiciels de tests que sont VSO Inspector et Optical Drive Control (sur lesquels nous ne reviendrons pas) qui sont des logiciels complémentaires,  nécessitent une rigoureuse méthodologie qui se résume à une succession d’étapes à respecter à l’exécution de chacun de ces tests. Ces étapes sont décrites dans des diagrammes de flux (ou logigrammes ou encore flowcharts en anglais).

 

Les processus prédéfinis

Les processus prédéfinis sont des processus qui ne sont pas détaillés au sein d’un diagramme car ils correspondent eux mêmes à une succession d’étapes connues d’avance soit dans d’autres diagrammes de flux ou par un autre biais (par exemple un tutoriel etc…)

Dans les processus prédéfinis on trouvera:

 

  • Le processus prédéfini « Consigner Résultat »: Seuls les tests positifs sont consignés. Pour VSO cela se résume à faire un copier-coller du test à coller entre les balises [CODE][/CODE] dans un post sur le forum (et non une copie d’écran car l’hébergement d’une image sur un service dédié n’est pas « éternel ») Mais pour ODC cela se complique, les résultats sont surtout graphiques et la représentation complètement différente de VSO (car il s’agit d’une quantification), il existe plusieurs méthodes d’exportation, cela se résumera toujours à une image au final. L’Image pourra dans ce cas être hébergée par nos soins (ou alors depuis un hébergement illimité). Un résultat ODC devra toujours être consigné.

 

  • Le processus prédéfini « Rénovation DVD »: Pour le cas du DVD, il existera un autre processus prédéfini, qui sera la « Rénovation DVD » notamment pour le cas d’un test de la qualité du disque avec ODC. Rénover un DVD suivant le tutoriel qui est proposé sur le blog pourrait faire baisser significativement les erreurs PI8 (parité).
    Ce processus ne ne vaut que pour le support DVD et non le BD (de conception différente)

 

  • Les processus prédéfini « VSO » et « ODC »: correspondent pour chacun d’eux à l’initialisation/l’amorçage d’un test dans ces logiciels ; le fonctionnement de cet « amorçage » est donc décrit dans les diagrammes suivants (cliquer sur les images pour agrandir) qui pourrait s’apparenter à un tutoriel:

Suivant que l’on veuille scanner un Blu-ray ou un DVD il existe pour ce dernier une étape supplémentaire, qui consiste à lire quelques secondes le disque dans un player (lecteur) vidéo pour l’authentification du matériel concernant la protection CSS (sans quoi le test ne pourra se faire). Il est également important de vérifier que la vitesse de scan soit raisonnable et non pas trop haute (la vitesse peut-être adapter ou non suivant les drives). On le voit, la vitesse a une forte influence sur la détection des erreurs avec ODC, cela est visible dans ce test et cet autre test.

« Drive présent = 1 » s’interprète de cette façon : « Un unique lecteur présent ? », si oui on poursuit si « non » on sélectionne le bon matériel.

Diagrammes de flux élémentaires pour VSO (Blu-ray)

cliquer sur les images pour agrandir:

  • Précision concernant l’étape (rouge) d’interruption: Pour des secteurs illisibles (on interrompt le processus, l’analyse pourrait durer fort longtemps, voir être interminable, on sait que le disque est atteint et le surcroit les données corrompues, cela ne sert à rien de continuer. Les premières lignes rouges indiquent la position de la défectuosité. Position déduite par le calcul).
Diagramme de flux élémentaire avec introduction d’ODC (Blu-ray)

Il s’agit d’un test unique avec VSO (pas de deuxième test, on ne précise pas si ce sont des secteurs à lecture multiple ou des secteurs illisibles) et intégration d’ODC (cliquer sur l’image pour agrandir):

 

Diagramme de flux élémentaire ODC (DVD)

Si les erreurs de parités dépassent ce qui est préconisé (à la base pour les supports enregistrables) et si on se situe au premier « essai » (NBTEST=1) on pratiquera « une rénovation du disque », puis on relancera le processus et quelque soit le résultat bon ou mauvais on consignera celui-ci et on terminera le processus d’analyse (cliquer sur l’image pour agrandir):

  • ATTENTION: il est indiqué (p. 23) du guide d’ODC, concernant « Disc Quality » que cette fonction n’est pas accessible à tous les drives:

Note: this function is not supported by all drives. In general LiteOn, BenQ, Pioneer, Samsung and Optiarc/Nec drives are supported. Some Plextor drives are also supported. LG drives are not supported. Testing BD media currently only works with the LiteOn DH-4O1S , iHES106 and iHES208 and other BD drives with a Mediatek chipset.

 

Diagrammes de flux finaux VSO seul et VSO+ODC (Blu-ray)

On ajoute l’étape de différentiation entre secteurs « problématiques » jaune (lecture multiple) et secteurs rouges (information définitivement perdue) ainsi qu’un deuxième test avec nettoyage du disque:

DIagramme de flux final VSO

On intègre ODC pour arriver à ce diagramme de flux final:

Diagramme de flux final VSO+ODC

 

Ces logigrammes devraient permettre de produire une certaine cohérence et unification dans la production et la reproduction des tests.

(illustration article: rawpixel.com, fr.freepik.com)

Partager

Bluraydefectueux (Xavier L.)

Passionné de cinéma, home-cinema, et amoureux du support physique de la belle image et du beau son, depuis de nombreuses années, C'est naturellement avec passion et conviction qu'il s'est lancé dans ce projet. Bluraydefectueux.com (BRDEF)

2 réflexions sur “Diagrammes de flux et tests VSO, ODC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *