l’UHD friendly

Qu’est-ce que l’UHD friendly (« convivial, flexible »)

Il s’agit de la possibilité pour certains drives (externes ou internes) lecteurs/graveurs blu-ray « standards » (pas si standards que ça, nous le verrons après), voire même certains drives estampillés « UHD/4K »*, de pouvoir exploiter (dans tous les sens du terme) un disque UHD/4K.

*Il existe également des lecteurs UHD/4K « unfriendly »  qui ne permettent pas de réaliser certaines opérations, cela étant causé par le firmware du drive, firmware qui sera alors considéré comme « unfriendly ».

Les prérequis

C’est de posséder un drive capable d’exploiter les disques BDXL (BDTL), BDXL (MDISC) qui sont des disques enregistrables de grande capacité allant jusqu’à une centaine de Go… Tiens ça ne vous rappelle rien?

Wikipédia nous dit au sujet de ces supports:

Il existe également depuis 2010 des BD-R XL et BD-RE XL (parfois nommés TL par les fabricants de graveurs) qui sont des médias à 3 couches d’une capacité de 100Go. La dernière évolution consiste en une 4ème couche pour des médias dits BD-R QL d’une capacité de 128Go.

Cependant,

Comme  ces lecteurs n’implémentent que l’AACS (acronyme de Advanced Access Content System) -qui est le système de protection du blu-ray « standard »-, et non l’AACS 2 – le système de protection du blu-ray UHD/4K-, il sera impossible d’exploiter le contenu d’un disque UHD/4K dans un quelconque logiciel officiel. Certains sites parlent d’exploitation possible dans certains logiciels accueillant un certificat AACS.

Le Firmware

Des passionnés ont donc mis au point des Firmwares (non officiels) afin de mettre à jour certains lecteurs (il n’y en a que très peu) afin qu’ils soient « UHD Friendly » et puissent réaliser une exploitation complète d’un disque à l’aide de certains logiciels.

On trouve assez facilement sur Internet la liste des drives compatibles et dont on peut mettre à jour le Firmware.

Qu’entend-on par exploitation complète? Tout simplement des manipulations sur les fichiers (aperçu des fichiers dans l’explorateur etc.)  en plus de la lecture.

La question qu’on peut se poser, dans le cas d’un drive « friendly »: pourra-t-on effectuer un scan de suface à l’aide de VSO Inspector? (où Nero DiscSpeed), car un drive « friendly » n’est pas supposé fonctionner avec un logiciel officiel…

En conclusion

Ces manipulations sont réservées aux « bidouilleurs » et ne sont utiles que quand on possède déjà un drive BD compatible « BD XL/TL », sinon le jeu n’en vaut clairement pas la chandelle et il est alors préférable de faire l’acquisition d’un drive blu-ray UHD/4K récent et certifié. Le sujet est vaste, mais si vous maîtrisez l’anglais, Google est votre ami pour en savoir plus !

 

Partager

Bluraydefectueux (Xavier L.)

Passionné de cinéma, home-cinema, et amoureux du support physique de la belle image et du beau son, depuis de nombreuses années, C'est naturellement avec passion et conviction qu'il s'est lancé dans ce projet. Bluraydefectueux.com (BRDEF)

Une réflexion sur “l’UHD friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *