La (triste) saga Star Trek The Next Generation

« Captain’s log, stardate 5/5/2020. Our destination is unknown… »

Oui chers Trekkies, notre destination est inconnue! On ne sait pas où ces coffrets vont nous mener.

Mais de quels coffrets s’agit-il?

J’ai fait l’acquisition, il y a plusieurs années, de l’intégrale UK (saison 1 à 7, 41 disques! rien que ça!) -sortie en 2014 mais achetée bien après-, et récemment j’ai retrouvé un coffret de la saison 1 FR (6 disques), sorti en 2012 et acheté il y a quelques années (facture inside).

Disons-le tout de suite, ce sont exactement les mêmes disques et le même fabricant (la machine ou l’usine de pressage quant à elles pouvant être différentes).

Que se passe-t-il?

Il faut remonter loin dans le temps, où un commentaire, qui est presque passé inaperçu et qui a été déposé sur notre blog au mois d’avril 2016, disait cela:

– 29 titres QOL de notre liste défectueux (échangés auprès de QOL/ML) dont par exemple, « Nid de guêpe (Pathé) »
– Parmi les titres non encore indexés, « THX1138 (Warner) », « Star trek The next generation » saison 1 épisode 1 (CBS-Paramount)[…]

Le confinement faisant, j’ai ressorti mon coffret UK tout en me remémorant cette allusion au disque 1, l’ai donc testé, et ai constaté que le disque 1 était bel bien impacté par une série de secteurs défectueux. Première mauvaise surprise.
Plus récemment, en puisant dans « mon stock » afin de survivre à cette fin de confinement, j’ai retrouvé complètement par hasard donc, un coffret de la saison 1 FR. Tout logiquement, en partant du constat que les disques étaient identiques, j’ai donc décidé de tester le disque 1, qui s’est avéré « safe ». Ouf! Une idée de switch des disques (vous vous rappelez? ils sont identiques!) commençait à germer dans ma tête, mais ça se limiterait malheureusement à la saison 1.
Aujourd’hui je me suis dit « il faut que je teste quand même le reste », et là j’enchaîne les déconvenues. Les disques 2 des DEUX éditions sont remplis de secteurs défectueux. Le disque 2 de l’édition UK n’est d’ailleurs pas beau esthétiquement en son centre, où est présent ce fameux cercle brun/couleur brune (qu’on a beaucoup vu sur des QOL défectueux) comme si la résine ou une colle était dégradée.
Je commence à avoir des sueurs froides, aussi je décide d’ouvrir un sujet spécifique dédié à cette triste histoire, l’enchaînement rapide des tests ne permettant pas d’ouvrir les topics simultanément. Vous pourrez donc suivre l’évolution des tests quasiment en temps réel.

Autant suivre l’évolution tranquillement (!) et créer les topics soit à la fin ou au fur et mesure mais de manière décalée.

Comment nous testons?
  • Chaque disque est systématiquement et précautionneusement « essuyé » avant insertion dans le matériel
  • Les tests sont effectués à l’aide de VSO Inspector et d’un drive informatique dont je me sers régulièrement en visionnage blu-ray couplé à mon laptop et au logiciel PowerDVD19. Si des erreurs sont détectées, VSO fait apparaître: soit des secteurs « jaunes », les moins ‘graves’ où le drive doit s’y reprendre à plusieurs fois pour les passer, soit les fameux secteurs « rouges », qui sont des secteurs irrécupérables, il sera alors impossible de faire une sauvegarde du disque (vous n’avez rien lu…). En lecture blu-ray des artefacts apparaîtront, des freezes, il faudra sauter un ou plusieurs chapitres ou arrêter complétement le visionnage.
  • Dès que des secteurs défectueux sont détectés nous arrêtons le test sinon il faudra beaucoup d’heures au matériel pour scanner le reste du disque, ce qui est en soit inutile puisqu’on sait qu’il y a un problème.
  • N’ayant plus de lecteur blu-ray hormis du matériel informatique, par acquis de conscience lors du test du disque 1 de l’intégrale UK, j’ai testé dans ma platine UHD UB700 (Panasonic) et dans ce type de matériel que nous qualifierions de plus « puissant » le disque ne présente pas d’anomalie en lecture. Dans un futur proche sera faite l’acquisition d’un drive UHD blu-ray afin de tester. Mais pour le moment nous ne sommes pas intéressés par les tests de BD potentiellement défectueux sur matériel UHD/4K,  car ces tests ne sont pas représentatifs (c’est d’ailleurs un des motifs pour lesquels certains consommateurs sont éconduits par les éditeurs lors d’une demande d’échange d’un disque pourtant bien défectueux chez le demandeur, mais oui, car certains éditeurs testent des BD sur du matériel UHD).
Pour conclure

Nous entendons avertir les fans et les possesseurs de ces coffrets, même les intégrales d’autres pays ou les coffrets à l’unité FR, car les disques sont probablement du même acabit (pour ne pas dire les mêmes!). Ainsi peut-être que d’autres personnes mèneront aussi leurs propres tests et nous feront des remontées. Peut-être que mon coffret UK (et celui de la personne qui avait mentionné sur notre blog pour la première fois ce problème) et mon coffret FR sont des exceptions… Je le redis, vu l’état de certains disques (centre: cercle brun/rouille) cela serait étonnant!
Comment expliquer ces secteurs défectueux, cet aspect « pas net » des disques qui semblent changer de couleur à certains endroit avec le temps?

Finalement nous ne pouvons pas créer une réelle blu-raythèque « de fan » pour visionnages ultérieurs, car les disques semblent se dégrader plus rapidement que nuls autres supports!

« Captain’s log, stardate undefined. Our destination is reached ‘disc unknown’… »
Partager

bluraydefectueux

Passionné de home-cinéma depuis de nombreuses années, il s'est constitué une collection de plusieurs milliers de blu-ray, de DVD. Son côté "rétro-technologique" lui fait collectionner également les LaserDiscs (plusieurs centaines), en hommage aux débuts de l'ère du home-cinéma dont il n'a pas pu profiter, car trop jeune à l'époque. Comme beaucoup, il tient à ses collections de blu-ray dans lesquelles il a investi une grande partie de son budget loisirs. Il est donc d'autant plus concerné par le problème des disques défectueux. Comme beaucoup également, il est inquiet pour le devenir de ses galettes. C'est pourquoi il a décidé de consacrer du temps et de l'énergie à la mise en place de Bluraydefectueux.com

Une pensée sur “La (triste) saga Star Trek The Next Generation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *