Du rififi dans certaines procédures

5.0
01
Des temps d’échange rallongés, des réponses « bateaux » pour certaines procédures…

Beaucoup, depuis le début d’année nous remontent que certains échanges (aussi bien échanges écrits qu’échanges de titres) avec ML prennent beaucoup de temps. Un membre nous a partagé une réponse qu’il a obtenue par conversation téléphonique:

Bonsoir à tous. Je les ai eu aujourd’hui par téléphone car je n’avais pas de réponse à mon mail datant de 8 jours.
La réponse est que la politique d’échange au cas par cas n’est plus prioritaire. Les mails reçus seront traités par une seule personne et globalement. Pour le moment pas de délai mais le traitement sera assuré.

Il ne faut pas s’inquiéter et être patient…. Oui vous l’avez compris, vous n’êtes plus prioritaires…

Chez Wild Side

Même type de réponse d’après un retour récent

La personne m’a expliqué que grosso modo, ce SAV longue durée passait derrière la gestion des commandes à livrer pour les sorties du moment, puis après le SAV « classique » (genre sur une sortie récente), ce qui explique le glissement dans les priorités.
C’est normalement fait en 1 à 2 semaines, mais ça prend actuellement plus de temps. Ils s’excusent platement, mais m’ont dit au moins 3 fois que c’est purement une question de délai, que ce sera remplacé, qu’il ne faut pas s’inquiéter, mais que c’est juste plus long que prévu / d’habitude.[…]

voir ici: http://bluraydefectueux.com/forum/viewtopic.php?p=7071#p7071

Procédure Fox « Bravehart » UHD/4K, une réponse surprenante!

(voir notre article sur le problème , Sujet sur le forum)

Alors que la majorité voir toutes les personnes qui nous ont fait des retours tout à fait positifs (envoi d’un titre corrigé après examen de la preuve d’achat) concernant ce titre un membre du forum « malchanceux » a reçu cette réponse d’une telle banalité qu’elle en devient déconcertante, en provenance de chez FOX:

Bonjour,
Merci de nous contacter. La plupart des problèmes de lisibilité liés à votre disque Blu-ray peuvent être résolus en mettant à jour le micrologiciel de votre lecteur Blu-ray. Ce disque Blu-ray a été fabriqué conformément aux normes les plus récentes en matière de disques Blu-ray. Les mises à niveau du micrologiciel sont requises et prises en charge par les fabricants de lecteurs Blu-ray pour garantir la meilleure visualisation possible. Visitez le site Web du fabricant de votre lecteur de disques Blu-ray ou contactez son service clientèle pour vérifier que le dernier micrologiciel est installé.
Si vous continuez à rencontrer des problèmes, nous vous suggérons fortement d’effacer la mémoire partagée du lecteur, souvent appelée BD Data ou cache partagé. Chaque fois qu’un disque est lu, des fichiers temporaires sont stockés sur le lecteur. Au fil du temps, l’accumulation de ces fichiers peut entraîner divers problèmes de lecture, tels que le saut ou le gel. La suppression de ces fichiers ne nuira pas au lecteur et cette procédure doit également être effectuée périodiquement. La documentation associée au lecteur explique plus en détail le processus ou vous pouvez contacter le support client des fabricants de Blu-ray pour obtenir des éclaircissements.
Si vous avez des questions supplémentaires ou si vous avez besoin d’une assistance supplémentaire, veuillez nous contacter au 888 223 4369 entre 8h00 et 17h00, heure normale du Pacifique.
Je vous remercie,
Service clientèle Fox

 

Un stagiaire? Une personne qui n’est pas au courant du problème (à priori oui!). Il faut que le membre en question retente un nouveau contact, ce n’est pas possible de ne pas obtenir un titre corrigé alors que beaucoup l’ont eu.

En conclusion

Dans un tel cas n’hésitez pas à mentionner l’existence du topic du forum où sont consignés tous les témoignages et l’existence du problème.

On a l’impression que ces échanges du point de vue général commencent à s’apparenter à un véritable parcours du combattant. Nous attendons vos retours.

(révisé le: 21/02: ajout Wild Side)

Partager
error20

bluraydefectueux

Passionné de home-cinéma depuis de nombreuses années, il s'est constitué une collection de plusieurs milliers de blu-ray, de DVD. Son côté "rétro-technologique" lui fait collectionner également les LaserDiscs (plusieurs centaines), en hommage aux débuts de l'ère du home-cinéma dont il n'a pas pu profiter, car trop jeune à l'époque. Comme beaucoup, il tient à ses collections de blu-ray dans lesquelles il a investi une grande partie de son budget loisirs. Il est donc d'autant plus concerné par le problème des disques défectueux. Comme beaucoup également, il est inquiet pour le devenir de ses galettes. C'est pourquoi il a décidé de consacrer du temps et de l'énergie à la mise en place de Bluraydefectueux.com

8 pensées sur “Du rififi dans certaines procédures

  • 20 février 2019 à 21 h 54 min
    Permalink

    C’est assez effarant ces réponses.

    Personnellement, plus ça va et plus je me demande si je dois vraiment continuer à essayer de me faire échanger les disques.
    Il y a l’envie de montrer que j’ai le droit d’avoir un disque qui fonctionne mais la motivation est proche de zéro quand on voit le genre de réponses qu’ils peuvent donner.
    Après, j’aurai dû m’y prendre bien avant, c’est de ma faute aussi mais bon…

    Répondre
  • 21 février 2019 à 7 h 18 min
    Permalink

    Oui et pour info (j’ai intégré un autre paragraphe à l’article concernant Wild Side). Depuis le début de l’affaire jusqu’à y a 2ans, 1an 1/2 j’ai du demander l’échange de plus de 100 titres!

    D’ailleurs concernant mon cas, le blu-ray d’échange envoyé par QOL au début de l’affaire concernant le titre « OLD BOY » est à nouveau défectueux, j’ai contacté WS le 28/01, pas une réponse…

    Je pense que le mieux c’est carrément de boycotter les éditeurs récalcitrants ou devenus comme tels, et de s’orienter sur des marchés parallèles: imports (ceux-ci sont sortis bien avant l’équivalent FR dont on a bien souvent aussi utilisé le même master!) Ne regardant que des VO (avec ou sans ST, ST anglais de préférence), j’aurais bien tord de m’en priver.

    Répondre
  • 25 février 2019 à 11 h 41 min
    Permalink

    Voilà, même si je sais que j’aurai dû m’y prendre avant, ça reste un problème assez scandaleux pour ne pas à avoir à se faire enfumer plus tard. Même si le problème est connu et vieux…

    Je pense en effet que je vais passer de plus en plus par l’import. Je le faisais déjà pour certains titres. Vu que l’absence de SRT FR ne me dérange pas, autant éviter de se faire trop enfumer (et en plus niveau bonus, je serai gagnant).

    C’est quand même profondément triste…

    Répondre
  • 26 février 2019 à 17 h 56 min
    Permalink

    On se rabattra sur les petits éditeurs indépendants (Esc, Sydonis, Blue Underground, Indicator, Arrow ou Eureka pour ne citer que les plus connus) qui sortent des titres avec respect du consommateur. Certes tout n’est pas disponible mais au moins, c’est bien fait (enfin en espérant ne jamais entendre de mauvaises nouvelles sur ces éditions).

    Répondre
  • 26 février 2019 à 19 h 19 min
    Permalink

    Arrow, Eurêka, je connais bien, toujours de très grande qualité. Après tous les éditeurs restent dépendants des fabricants de disques malheureusement…

    Répondre
  • 27 février 2019 à 18 h 06 min
    Permalink

    Ah ça oui mais au vu de la qualité de ces éditeurs, pas sûr qu’un problème comme celui qu’on a là avec de gros éditeurs, soient traités de la même façon. Mais je peux me tromper 🙂

    Répondre
  • 28 février 2019 à 9 h 18 min
    Permalink

    Possible mais il y a quand même quelques éditeurs qui prennent en compte les problèmes et les traitent. Le seul problème c’est certains échanges où l’on reste dans la même crèmerie: le disque échangé et de la même fabrication que le titre défectueux. Vous m’avez compris. Les éditeurs n’ont pas le contrôle sur la « logistique ». En gros la plupart du temps quand on demande un échange votre interlocuteur (bien souvent « responsable qualité ») ne sort pas son exemplaire du tiroir de son bureau mais envoi une demande à la logistique qui elle envoie le titre au consommateur. (j’imagine que ça se passe comme ça, et c’est que l’on comprend). Pire même certains éditeurs ne peuvent pas savoir si l’exemplaire que vous allez recevoir est un nouveau pressage ou un ancien…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *