Acheter en magasins d’occasions. Bon plan?

Publicité
Acheter en magasins d’occasions. Bon plan?
5 (100%) 1 vote

Acheter en magasins d’occasions est-ce un bon plan? Conseils…

CONSEILS:

Le premier piège à éviter et qui est en lien « avec Bluraydefectueux.com » c’est la revente de titres défectueux justement dans ces enseignes. Il faut savoir que des vendeurs (clients qui viennent vendre) peu scrupuleux se soulagent dans ces magasins? Sachez que ceux-ci ne prennent pas et surtout n’ont pas le temps de tester les titres qu’ils achètent, ainsi, leurs rayons regorgent de titres défectueux!
Si je n’avais qu’un conseil à vous donner c’est (à la condition d’être équipé) de vous munir de votre téléphone, d’avoir l’index des blu-ray défectueux en favoris (blog ou forum) et au moindre doute de comparer ce qu’il y a en rayon à la liste, et si ça match (vous pouvez le faire avec le code-barres), de ne tout simplement pas acheter!

Des rayons « fournis » : attention…

Si vous voyez des choses surprenantes n’hésitez pas à les partager sur notre topic dédié.

Vous avez acheté un titre d’occasion défectueux? 

N’hésitez pas à la ramener en magasin et faire valoir que ce titre est présent dans notre index et donc connu comme étant potentiellement problématique. (Certains magasins connaissent notre existence…)

Vous achetez un ou des titres quel(s)-qu’ils soi(ent), demandez toujours à voir le/les disques avant encaissement! (certains caissiers ont la fâcheuse tendance de mettre le titre en boite,  de le scanner puis au final  vous annoncer le total à payer)
Pourquoi? Pour plusieurs raisons qui sont évidentes:
-Pour un titre donné, le disque pourrait être endommagé, et ne pourrait pas correspondre à vos critères « esthétiques » et vous avez raison, on essayera toujours de vous rétorquer « ils ont été vérifiés! » ce qui n’est pas toujours vrai! Et si jamais vous constatez qu’il y a des rayures ou autres désagréments « physiques » et que l’on vous dit qu’ils ont été vérifiés donc, rétorquez que vous n’avez pas les mêmes critères esthétiques que l’acheteur (souvent peu regardant, ça doit aller vite, la marchandise doit rentrer…).

et cela m’amène à un autre point plutôt surprenant:

-et bien parfois le disque qui se trouve à l’intérieur n’est pas le bon! Ce cas m’est arrivé au moins une dizaine de fois… pire même sachant cela, certains magasins remettent le titre en rayon alors même qu’ils ne sont plus en possession du disque (vécu là aussi)! Il faut savoir que certains magasins ont différentes façons de procéder:

  • le titre est dans un packaging antivol, cela ne vous dispense pas de vérifier
  • ou alors ne se trouve en rayon que le packaging du titre et le disque est rangé dans un meuble de classement, ainsi il vous sera remis à votre passage en caisse (voilà pourquoi il est important de regarder le disque sous toutes les coutures avant de payer), et bien parfois le disque n’est tout simplement pas présent au numéro de classement et il a été intervertit… (n’attendez pas à ce que l’on vérifie au bas mot des centaines de pochettes pour vous…)
  • le disque est introuvable par ce que le magasin l’a laissé en rayon dans son packaging et se l’est donc fait voler!
  • le disque est tout simplement présent et en rayon (oubli, ou autre: assurance, risque vol etc.)

 

EST-CE RÉELLEMENT UN BON PLAN?


Étant un acharné de ces chaînes de magasins depuis plusieurs années, cela m’a permis de constituer une partie de ma collection à prix réduit mais aussi de me forger une certaine expérience.

Alors?

Au premier abord, on serait tenté de dire « oui »…

Oui il y a plusieurs années mais on constate depuis quelque temps que ce n’est plus du tout intéressant* et pour plusieurs raisons là encore:

(quoique j’ai trouvé récemment des UHD+BD récents à 9€ dans une petit magasin)

Ces magasins disposent de bases de données centralisées, voilà pourquoi par exemple quand vous voyez un titre « Y » à « X » euros dans telle enseigne sont pris sera quasi identique à 900Km dans un magasin de la même enseigne.

Au fil des années les prix deviennent de plus en plus « dingues » (comprendre exagérément hauts), par exemple un membre nous a signalé avoir vu très récemment « Kick Ass » en version BeNeLUX à 11.99€ ou par exemple « Le Choc des Titans » (un minable steelbook G1 sans le DVD en plus) à 14.99€!!

Le mieux c’est d’avoir là encore (et beaucoup le font) votre smartphone en main et ne pas hésiter à chercher sur la toile ou Amazon le prix du neuf pour ces titres, vous seriez surpris! (il existe une fonction de scan. des codes barres dans certaines applications, Amazon par exemple, ce qui rend la chose encore plus aisée!)

Vous seriez encore plus surpris du prix d’achat de ces titres, et pourtant cette information figure en toutes lettres (présentes sur l’étiquette code-barres) vous permettant ainsi d’en déduire la marge effectuée par le magasin, voilà comment décoder une étiquette pour deux enseignes, puisque cette information est codée à l’aide d’une « clé »:

Cash Express
* séparateur – correspond à ,
A| C | G | T | K | M | O | P | R | L
0 | 1 | 2 | 3  | 4  | 5  | 6  | 7 | 8  | 9

(exemple si vous voyez marqué G*A, ça veut dire que le produit a été acheté 2,0€)

Easy Cash

* séparateur – correspond à ,
G| O | U |V | E  | R  | N | A | I | L
0 | 1 | 2 | 3  | 4  | 5  | 6  | 7 | 8 | 9

il existe également une façon de déterminer la date d’achat codée directement sur les chiffres du code barre.

Il m’est arrivé également de voir une chose (à plusieurs reprises dans une enseigne, il ne sera pas difficile de deviner laquelle) également incompréhensible, que j’assimile à une modification du prix d’achat et de vente. Comment expliquer par exemple qu’un coffret vendu 19€ (prix corrigé à la main) soit également acheté au même prix… a-t-il été acheté 2€ et son étiquette rectifiée  à 19€/CL*L… pourquoi? … réévaluation du prix (à la hausse?) étrange…

Mon explication (toute personnelle): Une personne a vendu une grande quantité de titres au magasin. Le nombre étant important, ils ont été évalués très rapidement (au plus bas prix), puis étiquetés pour qu’ils soient en stock. Ces titres ne sont pas mis en rayons immédiatement, et sont « re-cotés » d’où cette modification : prix de vente=prix d’achat.

Ce sont des armes de négociation si vous tenez absolument à la chose, mais rien que le prix (si trop fantaisiste) suffit pour justifier une demande…. Ne pas hésiter à comparer avec ce que vous avez pu voir la toile vendu en « NEUF », souvent Amazon pour ma part, on vous rétorquera (là encore expérience personnelle) « Amazon??? c’est des fous!! On peut pas rivaliser avec eux » (Si, vous pouvez, rognez sur votre marge!). Parfois ça  marche (naturellement votre interlocuteur ira se renseigner sur un poste informatique pour vérifier la véracité de ce que vous avancez) et parfois non, et parfois ça marche par ce qu’il manque une mention sur l’étiquette: « DVD ou blu-ray BONUS non-présents ou dans le cas d’un UHD, blu-ray non présent » ou alors un import sans VF ou STFR. Ne jamais hésiter à demander.

C’est une moyenne (simple constatation, ce n’est pas valable partout):

Prix d’achat: Prix du neuf (base? cotation interne, Amazon etc.)/4 voir  plus pour le diviseur

Prix de revente: Prix du neuf /2 voir moins (ou alors prix d’achat x2 voir plus si c’est une nouveauté) + 1€ ou quelques cts de plus, rarement un prix rond, un prix psychologique

ces règles deviennent plus ou moins vraies dans certains magasins

En conclusion, et pour répondre à la question de base:

C’est de moins en moins une bonne affaire que d’acheter par ce biais (prix trop élevés, état qui n’est pas toujours convenable) très peu de nouveautés, des rayons pleins de défectuosités potentielles.
Guettez les erreurs d’évaluation/étiquetage/pricing (ça arrive parfois)
Essayez certains magasins d’occasions mais indépendants parfois on y trouve de bonnes choses à très bons prix (pas de bases de données communes) mais nos conseils restent toujours valables (vérification etc…)
Il vaut mieux parfois acheter neuf par Amazon ou FNAC ou alors d’attendre des offres du type 2=3 (3 achetés pour le prix de 2) que ça soit la FNAC ou Amazon, ces opérations sont régulières. Voir même commander à plusieurs (commandes groupées ou CG dans le jargon).
Certaines grandes surfaces ont des prix et des offres parfois très intéressantes (4 pour 30€ ou 20€ et parfois même « des titres récents » à 5€ unité! Editions françaises naturellement)
La tentation est grande d’acheter un titre défectueux (plutôt qu’en demander l’échange) par ce biais, dite vous bien que si ce titre est en rayon (Iron Man, Hulk, Twilight etc.) ce n’est pas pour rien…. Évitez ou alors au pire, si vous êtes ‘multilingue’ retournez vous vers un Import.

 

article révisé le: 05/02/2019

Partager
0

bluraydefectueux

Passionné de home-cinéma depuis de nombreuses années, il s'est constitué une collection de plusieurs milliers de blu-ray, de DVD. Son côté "rétro-technologique" lui fait collectionner également les LaserDiscs (plusieurs centaines), en hommage aux débuts de l'ère du home-cinéma dont il n'a pas pu profiter, car trop jeune à l'époque. Comme beaucoup, il tient à ses collections de blu-ray dans lesquelles il a investi une grande partie de son budget loisirs. Il est donc d'autant plus concerné par le problème des disques défectueux. Comme beaucoup également, il est inquiet pour le devenir de ses galettes. C'est pourquoi il a décidé de consacrer du temps et de l'énergie à la mise en place de Bluraydefectueux.com

Une pensée sur “Acheter en magasins d’occasions. Bon plan?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *